top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurchristine hantzo

Les thrips : Comment protéger vos plantes d’intérieur de ces ravageurs


Les plantes d’intérieur peuvent souvent être attaquées par les thrips, de petits insectes nuisibles. Voici comment les identifier, comprendre leurs dommages et les combattre efficacement.

traitements biologiques contre les thrips

Comment savoir si ma plante a des thrips ?

Les thrips sont des insectes nocturnes et discrets, se cachant dans les fleurs, tiges et bourgeons. Leur taille varie entre 1mm et 2mm, ce qui les rend difficilement repérables. Les larves sont blanc-beige, tandis que les adultes peuvent être beige, brun ou noir selon l’espèce.


thrips vue de proche

Les thrips sont des parasites de type piqueur-suceur. Ils se nourrissent en grattant et piquant les tissus végétaux pour en extraire la sève, causant des décolorations et des dommages visibles sur les plantes. Les feuilles, fleurs et boutons floraux sont particulièrement vulnérables, et leurs attaques peuvent provoquer des retards de croissance ou des infections virales.

On peut souvent détecter leur présence par de petits points noirs, qui sont leurs excréments.

Comment repérer les thrips ?

  • Pour voir ces minuscules insectes, soufflez doucement sur la plante suspectée : leur mouvement attirera votre attention.

  • Ils peuvent entrer dans votre maison par les fenêtres ou sur des plantes récemment achetées.

  • Les thrips sont particulièrement actifs la nuit, ce qui les rend difficiles à observer pendant la journée.

  • Un autre signe révélateur de leur présence est l’apparition de feuilles et de fleurs déformées.

  • Les thrips s’attaquent aux tissus végétaux les plus tendres, ce qui entraîne souvent des déformations sur les nouvelles pousses.

  • Les feuilles sévèrement infestées peuvent brunir et tomber prématurément.

Pour mieux comprendre l'infestation de thrips, il est essentiel de connaître leur cycle de vie. Les thrips passent par plusieurs stades de développement : œuf, larve, nymphe et adulte. Les œufs sont souvent pondus à l'intérieur des tissus végétaux, rendant leur détection encore plus difficile.

Une fois éclos, les larves commencent immédiatement à se nourrir des plantes, causant des dommages visibles. La nymphe, un stade intermédiaire entre la larve et l'adulte, ne se nourrit pas mais reste cachée dans le sol ou sous les débris de plantes. Enfin, les adultes émergent, prêts à pondre de nouveaux œufs et à continuer le cycle de dégâts.


cycle de vie des thrips


Les types de thrips les plus courants

  • Thrips des petits fruits (Frankliniella occidentalis) : Ces thrips attaquent une grande variété de plantes, y compris les cultures ornementales et maraîchères. Ils sont particulièrement problématiques en raison de leur capacité à transmettre des virus de plantes.

  • Thrips des fleurs (Frankliniella tritici) : Commun dans les cultures de fleurs, ce thrips peut causer des déformations et des décolorations significatives sur les pétales.

  • Thrips de l’oignon (Thrips tabaci) : Bien que nommé d'après l'oignon, ce thrips attaque également d'autres légumes comme le poireau et l'ail, causant des taches blanches et des déformations.

  • Thrips du glaïeul (Taeniothrips simplex) : Spécialisé dans les glaïeuls, ce thrips provoque des stries et des taches sur les feuilles et les fleurs.



Dégâts causés par les thrips

Les thrips causent divers dommages aux plantes :

  • Excréments : Petites crottes noires sur les parties attaquées. Ces excréments sont souvent visibles sous forme de petits points noirs brillants sur les feuilles et les fleurs, signalant une infestation récente.

  • Feuilles et fleurs déformées : Les nouvelles pousses peuvent être déformées. Les thrips préfèrent les tissus végétaux tendres, ce qui explique pourquoi les nouvelles pousses et bourgeons sont souvent les plus touchés.

  • Taches et stries sur les feuilles : Espaces d’air visibles dus aux piqûres. Les thrips créent des poches d’air sous la surface des feuilles en se nourrissant, ce qui entraîne des décolorations visibles, souvent blanches ou argentées.

  • Maladies et retard de croissance : Les thrips peuvent transmettre des maladies virales aux plantes, exacerbant les dommages causés. En se nourrissant d’une plante à l’autre, ils peuvent propager des virus, entraînant des nécroses, des galles ou d’autres symptômes de maladie.


Plantes préférées des thrips

Les thrips attaquent surtout les plantes à feuilles ou pétales minces. Voici quelques exemples :

  • Plantes d’intérieur : Azalée, bégonia, croton, crassula, cyclamen, datura, dieffenbachia, ficus, fuchsia, gerbera, gloxinia, hibiscus, impatiens, orchidée, palmier majesty, pélargonium, streptocarpus, violette africaine, yucca.

  • Plantes du potager : Ail, asperge, basilic, bleuet, carotte, cerisier, chou, concombre, fraise, framboise, haricot, maïs, oignon, poireau, poirier, pommier, poivron, pois, pomme de terre, tomate, vigne.

  • Annuelles, vivaces et bulbes : Aster, chrysanthème, dahlia, glaïeul, hémérocalle, iris, lis, muflier, œillet, pélargonium, pétunia, pivoine, pois de senteur, verveine, zinnia.

  • Arbres et arbustes : Bouleau, érable, hydrangée, rosier, saule, tilleul, troène.


Plantes résistantes aux thrips

Les plantes à feuillage épais sont généralement plus résistantes aux thrips. Les plantes succulentes et celles avec des feuilles coriaces ou cireuses sont moins susceptibles d'être gravement endommagées par les thrips.


Prévention, traitement et contrôle des thrips

Les thrips se développent dans des conditions chaudes et sèches. Voici quelques méthodes pour les combattre :

  • Isolation : Éloignez la plante infestée des autres pour prévenir la propagation des thrips.

  • Nettoyage : Enlevez les feuilles très attaquées et nettoyez chaque feuille avec un linge humide ou en douchant la plante. En nettoyant régulièrement les feuilles, vous réduisez la population de thrips adultes et larves.

  • Traitement au savon noir : Vaporisez une solution de savon noir et d’eau. Répétez ce traitement à chaque arrosage pendant plusieurs semaines. Le savon noir agit en asphyxiant les thrips et en perturbant leur cycle de vie.



Recettes de traitements maison

  1. Savon noir : Mélangez 5 cuillères à soupe de savon noir dans 1 litre d'eau et vaporisez généreusement. Ce traitement doit être répété régulièrement pour être efficace.

  2. Express-Killer : Mélangez 2 cuillères à café de piment de Cayenne, 2 cuillères à café d'ail en poudre, 1 cuillère à café de savon noir et 2 tasses d'eau. Cette recette agit comme un répulsif naturel et un insecticide.

  3. Avec alcool : Mélangez 4 cuillères à soupe de savon noir à 1 cuillère à soupe d’alcool à friction dans 1 litre d'eau chaude. Ce mélange est particulièrement efficace contre les cochenilles et autres insectes résistants.

  4. Avec bicarbonate de soude : Diluez 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude et 2 cuillères à soupe de savon noir dans 1 litre d'eau. Ce traitement est efficace contre les champignons et les moisissures.


Utilisation de pièges

  • Pièges collants : Utilisez des pièges jaunes ou bleus. Les thrips sont attirés par ces couleurs et se collent aux pièges, ce qui réduit leur population.

  • Pièges lumineux : Les thrips sont attirés par la lumière et entrent volontiers dans les pièges à insectes lumineux. Placez les pièges près des plantes infestées pour maximiser leur efficacité.


Conseils de prévention

  • Dépoussiérage régulier : La poussière sur les feuilles peut favoriser les infestations de thrips en réduisant l'efficacité de la photosynthèse. Nettoyez régulièrement les feuilles avec un chiffon humide.

  • Transplantation : Rempotez vos plantes dans un terreau neuf pour éliminer les œufs de thrips potentiels. Cela réduit le risque d'une nouvelle infestation.

  • Traitement préventif : Si vous sortez vos plantes pendant l’été, traitez-les avant de les rentrer pour éviter l’introduction de thrips.


Les thrips sont sournois et agressifs, mais en intervenant tôt et en étant assidu, on arrive à les éradiquer et à avoir des plantes plus belles et, le plus important, en santé !


Protégez vos plantes d'intérieur des thrips : astuces de nettoyage, savon noir et pièges collants. 🌿

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page